Un modèle innovant

Le constat

Le lymphome est le 6ème cancer en termes d’incidence (environ 130 000 nouveaux cas/an en Europe) et malgré l’introduction de l’immunothérapie, il reste une pathologie dévastatrice. Il existe de plus une inégalité d’accès aux soins entre les patients atteints de lymphomes. Cette inégalité est notamment liée à la complexité et l’hétérogénéité de ce cancer, certains types restant très difficiles à soigner et étant encore mal ou peu connus de trop de professionnels de santé.

Dans chaque pays européen, des groupes académiques œuvrent pour la recherche sur le traitement des lymphomes. Pourtant, si ces groupes sont parfois amenés à travailler ensemble, aucune véritable stratégie commune ne permettait jusqu’à présent d’aborder le problème de façon conjointe.

Catalyseur d’échanges

ELI est le fruit d’une approche innovante dont les réflexions ont abouti à la création du premier réseau d’échanges, de collaboration et de coordination européenne sur les lymphomes.

Cette collaboration transversale européenne doit permettre d’améliorer les connaissances, de partager les expériences réussies et d’offrir à tous les patients des soins d’une efficacité égale.

Le modèle organisationnel

Le modèle ELI repose sur:

– un groupe d’experts scientifiques européens de premier plan oriente les stratégies de recherche. Les sujets de recherche sont déterminés lors de workshops réunissant une cinquantaine de spécialistes. Objectifs de ces workshops : analyser le sujet, identifier les questions à résoudre et mettre en place un plan d’actions collaboratif.

– des groupes de travail issus des Workshops qui organisent et pilotent les études et projets selon les équipes et les thématiques concernées.